Les articles de Maître ROUX

Les articles 2019

ORDONNANCE RELATIVE AU TAUX EFFECTIF GLOBAL EN CAS DE DEFAUT OU D'ERREUR

L'Ordonnance n° 2019-740 du 17 juillet 2019 est relative aux sanctions ciivles applicables en cas de défaut ou d'erreur du taux effectif global (TEG) pratiqué par...

Crée le 31-07-2019

Lire la suite

RECOFIFICATION DU TITRE IV du LIVRE IV DU CODE DE COMMERCE, NOTAMENT SUR LES PRATIQUES RESTRICTIVES DE CONCURRENCE

L'Ordonnance 2019-359 du 24 avril 2019 qui a refondu le Titre IV du cucode de commerce relatif  " à la transparence, aux pratiques restrictives de concurrence et aux autres...

Crée le 15-07-2019 - Modifié le : 15-07-2019 11:58:32

Lire la suite

RETENTION DOUANIERE ET DROIT DE VIISITE, L'UN N'EMPORTE PAS L'AUTRE

DEPUIS COLBERT, LE DROIT DOUANIER A EVOLUE, ...  ET C'EST TANT MIEUX.

MAIS EXISTENT ENCORE CERTAINS FOYERS DE RESISTANCE.

AINSI, LA...

Crée le 11-07-2019 - Modifié le : 11-07-2019 17:30:18

Lire la suite

CAUTIONNEMENT ET DISPROPORTION ... EPOUX SEPARES DE BIENS

Le cautionnement  donné par un épouix séparé de biens doit être proportionné à ses biens personnels, et uniquement ceux-ci...

Crée le 09-07-2019 - Modifié le : 09-07-2019 16:45:03

Lire la suite

MESENTENTE ENTRE ASSOCIES INDETERMINEE

UNE SOCIETE DONT LE FONCTIONNEMENT EST PRARALYSE PAR UNE MESENTENTE ENTRE ASSOCIES PEUT ETRE DISSOUTE,  SANS QUE POUR AUTANT L'ORIGINE DE CETTE MESENTENETE PUISSE ETRE IMPUTEE A...

Crée le 26-06-2019

Lire la suite

DEVOIR DE MISE EN GARDE DU BANQUIER et RISQUES D'UN CREDIT LIES AU TAUX DE CHANGE

PAR UN ARRET RENDU PAR LA PREMIERE CHAMBRE CIVILE DE LA COUR DE CASSATION LE 13 MARS 2019, CELLE-CI JUGE  QUE LA BANQUE QUI A OCTROYE UN PRET EN EUROS REMBOURSABLE EN FRANCS SUISSES...

Crée le 26-06-2019

Lire la suite

CONDITIONS D'ADMISSION DE LA RECEPTION TACITE D'UN OUVRAGE

La Cour de cassation par arrêt du 18 avril 2019 (1)  vient de confirmer qu'en l'absence de réception expresse, la prise de possession et le...

Crée le 23-05-2019 - Modifié le : 23-05-2019 17:17:55

Lire la suite

BAIL COMMERCIAL ET CHARGE DES TRAVAUX

LA CLAUSE D'UN BAIL COMMERCIAL DECHARGEANT LE PROPRIETAIRE DE TOUTE RESPONSABILITE  POUR LES DOMMAGES CAUSES PAR DES INFILTRATIONS, QUELLE QUE SOIT LEUR ORIGINE, OBLIGE LE LOCATAIRE A...

Crée le 16-05-2019

Lire la suite

BAIL COMMERCIAL, CESSION et CLAUSE DE GARANTIE DU BAILLEUR PAR LE CEDANT

La Cour de cassation dans son  arrêt du 11 avril 2019 (1) a retenu, d'une part, que l'article L. 145-16-2 du code de commerce (résultant de la loi n° 2014-626 du 18...

Crée le 10-05-2019 - Modifié le : 10-05-2019 17:29:11

Lire la suite

VENTE D'IMMEUBLE, VICE CACHE ET MANQUE DE RENTABILITE

 

Le défaut de rentabilité d’un immeuble acquis en vue de sa location ne constitue pas un vice caché car il ne constitue pas un vice inhérent à...

Crée le 02-05-2019 - Modifié le : 02-05-2019 15:40:19

Lire la suite

Rechercher un article

Type de recherche :
Un des mots
Tout les mots
Expression exacte